Sculptures singulières

Les sculptures singulières apparaissent pour la première fois en 1996, avec la série « Des machines et des Hommes ». Cette série qui s’est amusée  à mélanger des modelages en terre avec des éléments de récupération de bois et de métal a marqué un vrai tournant dans le processus créatif.

Après avoir réalisée ces personnages chevauchant des machines improbables, j’ai commencé à ramasser des bouts de bois. Je voulais faire des animaux qui auraient accompagné les humains. Mais petit à petit, ces animaux qui étaient surtout des oiseaux ont commencé à prendre leur envol, et ont fini par se retrouver tout seuls sur le devant de la scène. Cela a donné une première série que j’ai appelé « Les drôles d’oiseaux ».

Trois autres séries ont suivi ces oiseaux en déclinant les possibilités offertes par cette technique, avec des racines d’abord, en rajoutant des habits par la suite, et enfin en faisant des associations de personnages, moitié animaux moitié humains.

Insectus bizarrus

Insectus bizarrus

 

Drôles d’oiseaux

Danses et autres diableries

La mode et les apparences

Fantasmagories