Murales et Boîtes à rêves

Les boîtes à rêves (2008) :

Depuis longtemps je voulais associer mes petites gueules d’amour en terre, avec des photographies qui se seraient situées en arrière-plan, comme pour donner un aperçu des différents rêves de ces personnages. L’idée de boîte s’est imposée pour permettre l’association de ces deux modes d’expression.

Bien sûr, l’érotisme est très présent dans ces différentes rêveries plus ou moins autorisées

 

Les murales (2009) :

L’idée de cette série est de sortir de l’aspect bibelot de la petite sculpture, pour en faire une sorte de tableau qu’on puisse accrocher sur un mur. C’est un peu l’équivalent pour le sculpteur du rôle que peut tenir le carnet de croquis pour le peintre.